Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vibrato

13 Mars 2015 , Rédigé par Paul Lassey Publié dans #Technique de jeu, #Free

Le vibrato

il existe plusieurs sortes de vibratos et qu'en plus, la morphologie de chacun fait que chaque joueur le personnalise. Avec la même technique, on peut jouer un vibrato plus ou moins lentement ou rapidement.


Le techniques :


1/ vibrato de langue : c'est donc la langue qui fait vibrer l'air dans la bouche. L'une des techniques les plus répandues consiste à prononcer "Yayayayayayayaya..." en aspirant ou en soufflant. La langue monte et descend dans la bouche.


2/ vibrato de gorge : selon la voyelle muette ("O" par exemple) ou la consonne prononcée, le vibrato sera plus ou moins marqué. Un H ou un O aspiré plusieurs fois de suite n'aura pas le même impact sur l'air qu'un "GUEGUEGUEGUE" ou qu'un "KAKAKAKAKA".


3/ vibrato de ventre ou de diaphragme : cette fois, nous utilisons la respiration ventrale ou le mouvement du diaphragme pour faire vibrer l'air.... tout un programme ;-). Dans la première technique, vous ne devez donc pas utiliser vos poumons pour respirer mais votre ventre. Dans la seconde, c'est la "colonne d'air" qui est utilisée.
Les chanteurs travaillent généralement ces techniques. Elles sont différentes mais font appel à la même prise de conscience du "mouvement" du corps.


4/ vibrato de mâchoire : celle-ci monte est descend, un peu comme si vous vouliez mordre puis desserrer l’étreinte de vos lèvres sur l'harmonica.Essayez de prononcer "i" puis "o", le menton descend et remonte sans que nous perdions l’étanchéité sur l'harmo.


La plupart du temps, un harmoniciste opère plus ou moins naturellement l'une de ces techniques et développe son "son" et son vibrato de manière très personnelle. Ne soyez pas trop dur avec vous même, généralement, on met un certain temps avant de dominer la technique et d'être soi-même satisfait du résultat ;-)


Bon courage !

Quelques vidéos :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nico 14/04/2015 11:23

Je me permets d'ajouter qu'il ne faut pas confondre vibrato et trémolo.
Le vibrato est une variation de la hauteur de la note tandis que le trémolo est une variation du volume, de la " puissance" sonore.
Il est difficile de distinguer les deux via l'harmonica car le fait de changer la puissance de souffle a un impact direct sur la hauteur de la note.
Lee Sankey, dans la présente vidéo, se trompe à ce sujet. Il assimile le vibrato de gorge à un trémolo.
Hors, l'effet de gorge est clairement un vibrato car il altère la fréquence de la note. Il suffit de faire l'expérience en produisant l'effet tout en utilisant un accordeur pour s'en rendre compte. Lors de l'utilisation de l'effet de gorge en question, l'aiguille ou le disque bouge, indiquant une variation de la hauteur de la note.
Certains harmonicistes célèbres ont souvent utilisé le trémolo et il est courant d'entendre des reprises de leurs titres par des souffleurs utilisant le vibrato à la place.
On peut entendre un magnifique trémolo dans les enregistrements de Big Walter comme " Easy" ou " Need my baby".
A savoir que dans ces deux cas, Walter utilise le trémolo de son ampli (donc un effet extérieur à l'harmoniciste) et ne fait pas appel à un effet de gorge pour obtenir ce son si particulier.
Un autre trémolo bien plus courant est le fameux Wha-wha obtenu avec les mains!

Amicalement